Dicographie Tony Poncet

Une discographie insuffisante malgré quelques rééditions récentes.

Pour réécouter Tony Poncet, le discophile ne dispose d’aucune intégrale officielle. Il existerait des prises live des Huguenots, au Carnegie Hall de New York, une Juive à l’Opéra de Gand, plusieurs Guillaume Tell. Si déjà la série d’opéras abrégés, enregistrés chez Philips, était rendue au public, ce ne serait que justice, surtout à l’aune de bien des médiocrités publiées actuellement dans l’opéra français. On trouvera chez Marianne Mélodie deux CD, l’un consacré aux Grands Airs d’Opéras, l’autre à des mélodies espagnoles et sérénades françaises, des duos d’opéra et des chants patriotiques, enregistrés entre 1957 et 1960, chez Philips, quand la voix était à son zénith.


poncet-recital-1.jpg

poncet-recital-2-marianne.jpg 

Malibran propose une sélection assez semblable à celle de ces deux CD, et des extraits de Paillasse en français et en italien avec les mêmes partenaires (Geori Boué, Adrien Legros), sous la direction de Jésus Etcheverry, la seconde version étant restée inédite jusqu’à présent.

 

poncet-recital-malibran.jpg

poncet-paillasse-malibran.jpg

Le label pour lequel Poncet enregistrait en exclusivité, Philips Classic, a disparu en tant que tel depuis 2008, refondu dans le groupe Universal. Sont encore temporairement disponibles, cependant, un double album CD, Souvenir, Ses plus grands succès et un CD consacré à des extraits du Pays du Sourire, avec Renée Doria, dirigés par Jésus Etcheverry.

poncet-album-phillips.jpg

 

TROIS RÔLES FÉTICHES DE TONY PONCET