Ginette Neveu

Ginette Neveu

 

 

Ginette Neveu fut une des grandes violonistes du dernier siècle, qui se classait première, devant le grand David Oistrakh, au prestigieux concours Wieniawski de Varsovie, en 1935. Après avoir enregistré, à Londres, de très beaux concertos de Brahms et de Sibelius dans l’immédiat après-guerre, elle pouvait espérer la plus belle des carrières. Hélas, invitée aux Etats-Unis, elle perdit tragiquement la vie, ayant à peine atteint la trentaine, il y aura soixante ans, à la fin de ce mois. En effet, le 28 octobre 1949, un Constellation d’Air France s’écrasait en approche des Açores, sur les flancs de l’île Sao Miguel. Disparu également dans ce crash aérien, le boxeur Marcel Cerdan qui se rendait à New York pour rejoindre….Edith Piaf. La veille, un grand quotidien du soir avait publié, à la une, un cliché pris à l’embarquement à Orly. On pouvait y voir, côte à côte, Ginette Neveu et Marcel Cerdan, le champion de boxe serrant dans ses mains le Stradivarius de la virtuose. Le luthier Etienne Vatelot devait, beaucoup plus tard, recevoir quelques rares fragments de cet instrument qui avaient été retrouvés par hasard sur un sentier de montagne par un paysan açorien.

Ginette Neveu et Marcel Cerdan à Orly