M. Price Isolde

Margaret Price n’aurait pas pu interpréter Isolde sur scène. Mais, graâce aux sortilèges du micro, elle a pu, face au Tristan de René Kollo, incarner, de façn idéale, l’héroïne de Wagner dans l’enregistrement dirigé par le grand Carlos Kleiber, à propos duquel André Tubeuf avait pu écrire : « attention, chef d’œuvre ». Cette gravure, qui fit date, fut réalisée avec la Staatskapelle de Dresde dans l’acoustique idéale de la Lukas Kirche, de 1980 à 1982.

 

Acte III : "Mort d'Isolde"