F-D et le répertoire italien

 Dietrich Fischer-Dieskau et le répertoire italien


Fischer-Dieskau chantait remarquablement en italien, tant dans les œuvre de Mozart composées dans cette langue que dans le répertoire « national-italien ». Son apport au répertoire verdien est, le plus souvent, exceptionnel, nous l’évoquons dans une page accessible par ce lien.

On s’attend moins à rencontrer l’artiste dans Puccini. C’est oublier qu’en 1966, il participait, à Rome, avec l'ensemble orchestral et choral de l’Académie Sainte-Cécile, animé par Lorin Maazel, à un nouvel enregistrement de Tosca réalisé par l’équipe de Decca. La grande Birgit Nilsson y chantait, remarquablement, le rôle éponyme, face au Mario un peu sanglotant de Franco Corelli. Fischer-Dieskau y campait un Scarpia assez atypique, plus intellectuellement pervers que sadique au premier degré. Cette intégrale fut injustement négligée par la critique, la référence à la première version de la Callas étant incontournable. Lors des mêmes séances, le chanteur devait également graver les moments forts de son rôle en allemand, en compagnie d’Anja Silja et de James King.


fd-tosca.jpg


Fischer-Dieskau dans Tosca, final acte I