Mado Robien Lakmé

Si Mireille, Juliette, Titiana de Mignon étaient des incarnations familières à Mado Robin, on identifie essentiellement la cantatrice à Lakmé  dont elle rêvait tant d’assurer la 1500° représentation à la Salle Favart, fin décembre 1960. Le destin en a décidé autrement.

En dépit de plusieurs enregistrements «sur le vif», l’ intégrale de l'oeuvre de Délibes, gravée par  Decca France, en 1952, avec Libero de Luca et Jean Borthayre et sous la direction de Georges Sebastian, reste la version la plus excitante. Cet album fut récompensé par un grand prix du disque.

Lakmé, air des clochettes