Vidéo Vickers

En vidéo, plusieurs reports sur cassettes VHS puis en DVD (mais pas encore en Blu Ray) témoignent de la présence exceptionnelle de Jon Vickers, cela concerne aussi bien la captation de représentations en direct que des films destinés à la télévision avec les artifices du play-back. Dans la première catégorie, on peut citer les représentations d’Orange réalisées par Pierre Jourdan en 1973 et 1974 : Tristan et Isolde avec Birgit Nilsson (seulement disponible aux USA, DVD « zone 1 ») puis La Norma avec Montserrat Caballe. On retiendra aussi une production de Samson et Dalila, filmée en 1981 au Covent Garden, avec Shirley Verrett, sous la baguette de Colin Davis. Quant à la série des films conçus pour la télévision, on se souvient que cette formule avait la faveur du Maestro Karajan qui était persuadé d’être également doué pour la mise en scène. Il réalisa ainsi en 1967, dans des studios de Munich et dans la foulée des représentations au Festival de Salzbourg, une Carmen dans laquelle Vickers avait, comme partenaires, Grace Bumbry et Mirella Freni qu’il retrouvera deux ans plus tard à Paris pour réaliser l’intégrale en microsillons sous la baguette de Frühbeck de Burgos. Le succès de cette Carmen, successivement disponible en VHS puis en DVD détermina le Maestro à entreprendre, toujours avec notre ténor, I Pagliacci (1969) avec Raina Kabaivanska puis Otello (1973, également disponible en microsillons puis en CDs, de nouveau avec Mirella Freni.

 

I Pagliacci dirigé par Herbert von Karajan avec Jon Vickers dans le rôle titre