Walkyrie Bayreuth Karajan

Ce Troisième acte de la Walkyrie, avec Astrid Varnay Brunehilde) la jeune Leonie Rysanek (Sieglinde) et Otto Edelmann (Wotan) est le seul document officiel qui nous reste du second cycle du Ring dirigé en 1951 par Karajan, même si des éditions pirates de L'Or du Rhin et de Siegfried ont naguère circulé, dans de très mauvaises conditions techniques.

Legge n’était pas convaincu du succès commercial du Ring. Il espérait aussi faire de nouveaux essais l’année suivante ; or, en 1952, Karajan, en conflit avec Wieland Wagner, a quitté Bayreuth pour toujours après avoir dirigé Tristan et Isolde.

 

Adieux de Wotan par Otto Edelmann