Warren Trovatore

Leonard Warren fut souvent applaudi dans le rôle du Comte de Luna, dans le Trovatore. Il y eut, entre autres partenaires, au MET, Zinka Milanov, Renata Tebaldi, Richard Tucker, Jussi Björling.

Il devait participer à deux enregistrements intégraux de l’œuvre, en 1951 à New-York et en 1959, pour un remake en stéréo, à Rome. Si la version la plus récente bénéficie de la présence d’une jeune et éblouissante Leontyne Price, elle est desservie par la baguette amorphe et routinière d’Arturo Basile.

En 1951, sous la direction de Cellini, Warren a des partenaires d’excellence. Zinka Milanov et Fedora Barbieri s’identifient au mieux aux rôles de Leonora et d’Azucena. Quant à Jussi Björling, il est, tout simplement, le meilleur Manrico de toute la discographie.

 

Il Trovatore, acte II, scène 2 : « il balen del suo sorriso.. » (version 1951)